Les 3C de la santé: Corps, cœur… contact!

Les3Cdelasante

C'était déjà vrai avant la pandémie, ça l'est plus que jamais: les recherchent montrent que la solitude est en hausse et que le manque de contact humain peut être aussi néfaste pour notre santé que l’obésité, le tabagisme et l’hypertension.

Sauf que la dichotomie règne. D'une part, nous sommes appelés à vivre à un rythme effréné, à nous adapter, à apprendre tout le temps (la fameuse courbe d'apprentissage de notre ère numérique).  D'autre part, les médias et les médecins nous exhortent à trouver un équilibre entre le travail, l’école, les loisirs, la vie, etc. Plus facile à dire qu'à faire, n'est-ce pas? Surtout qu'un tel équilibre ne se crée pas dans une bulle et n'existe pas sans les autres...

Les autres et notre immunité

Établir des liens avec les gens qui nous entourent est plus important qu'on peut le penser. C'est prouvé, les rapports sociaux peuvent apaiser l’anxiété et la déprime, aider à gérer nos émotions, améliorer notre estime de soi et notre empathie. Les contacts humains servent même à renforcer notre système immunitaire, cette «immunité collective» qui existe depuis toujours et qui fait présentement la une des journaux.

Une étude américaine menée par un professeur de l'Université de Chicago révélait, en 2015, la détection d'un lien entre la solitude et l'accroissement de gènes impliqués dans l'inflammation. Ces gènes joueraient un même rôle dans la réponse antivirale de notre corps, c'est-à-dire que les personnes isolées possèdent un système immunitaire affaiblie et sont plus enclines à souffrir d'inflammation. Bonjour les genoux qui enflent à rien!

Êtes-vous (dé)connecté?

La réalité, bien sûr, est que nous vivons à une époque de profonde déconnexion. Si la technologie semble nous connecter plus que jamais, les écrans qui sont partout — autour de nous, sous nos yeux et dans nos mains — nous isolent et nous éloignent de la nature, de nous-mêmes et des autres. Quelle contradiction! La technologie devrait nous aider à entretenir nos relations avec les autres et non à les remplacer, puisque l'humain a besoin d'une réelle interaction en face à face pour s'épanouir.

Alors, quoi faire quand, sur une planète de 7 milliards et plus d’individus, le besoin de contact est si difficile à combler, encore plus en période de pandémie? Reprendre une pratique physique en belle et bonne compagnie, dans le respect des règles de distanciation, devient une excellente façon de faire du bien à son corps, son esprit et son immunité. Quant à l'inflammation, certaines poses de yoga et des exercices de Pilates sont spécifiquement utilisées pour la prévenir ou la diminuer. Pour le reste, le «contact» d'un sourire ne devrait jamais être négligé. En d'autres mots, on vous attend de retour sur le tapis!

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin