Libérez l’énergie

Libérez l'énergie

En ayurvéda, une médecine traditionnelle de l'Inde dont le nom veut littéralement dire «science de la vie», le printemps est signe de transition et symbolise les fonctions détoxification et de purification du corps. Cette saison est associée intimement au foie et à la vésicule biliaire.

Réveil de l'âme et du corps

 Tout comme l’accumulation de la neige qui fond pour faire place à un nouveau cycle, nos excès de l’hiver se transforment et veulent être libérés tout autant. C'est ainsi qu'on parle de détoxification. À la sortie de l'hiver, nous sommes nombreux à vivre un certain déséquilibre printanier. Il est important d’avoir un système digestif en bonne santé qui soit garant d’un système immunitaire performant. En Occident, plusieurs vivent avec une faiblesse digestive (due à l'alimentation, au rythme de vie, etc.), qui explique souvent les sensations de gonflements, d’œdèmes et de lourdeur dans les membres...

 L’énergie du foie en déséquilibre influence également notre état d’être. Selon la médecine énergétique chinoise, lorsque le «Yang» du foie se réveille au printemps (pour mettre en mouvement le corps et activer sa détoxification), de fort sentiments d’impatience, de colère et d’irritabilité peuvent émerger. Les réveils nocturnes sont aussi plus fréquents.

Retrouver le bon chemin

 Afin d’équilibrer notre système et d’éviter les perturbations liées à cette saison, mieux vaut adopter certaines habitudes et modifier légèrement notre mode de vie. Voici quelques pistes pour vous mettre en route:

  • Buvez un verre d’eau chaude à jeun chaque matin. Ceci nettoie le tube digestif et favorise l'évacuation des toxines.
  • Réduisez les portions alimentaires et cessez le grignotage. Vous aiderez ainsi votre estomac à bien bouger et à digérer correctement. N'oubliez pas, la sensation de satiété est ressentie 15 à 20 minutes après la fin du repas, ce qui demande une réelle écoute du corps et implique de manger en conscience.
  • Mangez chaud, léger et délicatement épicé. Les épices libèrent les stagnations du foie, elles sont donc nos meilleures compagnes de table au printemps.
  • Diminuez (jusqu’à arrêter totalement) les produits laitiers pendant quelques semaines. Ceux-ci ont une incitation inflammatoire et sont à éviter lorsque la digestion est encore lente.
  • Réduisez votre consommation de produits transformés et de plats surgelés. Ces aliments sont complexes à métaboliser et contiennent beaucoup d’agents de conservation qui ralentissent la digestion.
  • Augmentez votre activité physique. Commencez doucement une pratique active ou conservez la pratique active de l’hiver, votre corps ayant besoin de bouger pour éliminer les excès de l’hiver.
  • Privilégiez la fraîcheur, les feuilles riches en chlorophylle (cresson, épinards, salades, endives, mâche) et les légumes verts. Tous ces bons aliments viendront nourrir l’énergie de votre foie.
  • Ajoutez le curcuma à votre alimentation. Le curcuma possède une action antioxydante et anti-inflammatoire qui est bénéfique pour le foie.
  • Prenez un bain de natureau moins une fois par semaine et marchez en conscience. C'est prouvé scientifiquement: la marche est une excellente activité pour le corps et l’esprit, qui renforce le système immunitaire.
  • Dormez! Au printemps, c'est bénéfique de se coucher avant 22 h et de se lever tôt. Commencez la journée en vous réjouissant du spectacle qu'offre le lever du soleil et faites quelques pas ou quelques postures de yoga au soleil levant. Il ne faut jamais perdre de vue que votre physiologie aime s’installer dans une routine régulière.

Pensée du mois

«Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement. »

 

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin