La détox, une question de foie

registered ddd

Saviez-vous que la médecine traditionnelle chinoise associe chaque saison à un organe, que l'on se doit de respecter pour maintenir une bonne santé? Au printemps, c'est le foie qui règne en roi. Et comme le foie a pour rôle de détoxifier l'organisme, au fil du temps, un lien s'est créé entre la saison, l'organe... et la détox. Cela dit, les bouleversements saisonniers, même positifs, peuvent être exigeants pour notre foie qui a besoin d'aide afin de faire son boulot. Voilà pourquoi toute détox doit avant tout être un exercice de sagesse et d'équilibre. (Traduction: gare à l'arnaque des produits miracles qui, en 3 jours, vous promettent détox extrême et perte de poids radical!)

Pourquoi une détox?

Comme on l'a vu, le but premier est de soutenir les efforts du foie qui s'active pour nous aider à mieux vivre le changement de saison. Les détox printanières ont aussi de nombreux bienfaits. Elles éclaircissent le teint, stimulent la concentration, aident la vision (les yeux étant liés au foie). Et, oui, c'est vrai, les détox s'accompagnent généralement d'une certaine perte de poids.

À chacun, sa détox! Certains se limitent à exclure certains aliments ou adoptent temporairement un mode de vie végétarien/végétalien. D'autres font des cures liquides à base de jus de légumes. Tant et aussi longtemps qu'on respecte les besoins de son organisme et qu'on privilégie des choix naturels, la pause détox s'avérera bienfaisante.

L'abc de la détox

 Comme le ménage du printemps pour notre maison, la détox de notre corps consiste à éliminer tout ce qui encombre, alourdit et nous empêche de fonctionner. Elle sert aussi à se débarrasser des parasites intestinaux, que nos ancêtres appréhendaient, d'où les cures de grand-mère qui ne datent pas d'hier... Une bonne détox, respectueuse de notre corps, passe par de bons réflexes somme toute assez simples:

  1. Boire! Si les breuvages froids sont désaltérants, notre foie les préfère chaud. Commencez la journée avec un breuvage maison d'eau aromatisée de gingembre et de citron, par exemple. Le reste du temps, des jus de légumes maison, avec des superaliments ajoutés comme la spiruline, auront un effet canon.
  2. Changer de régime: La détox recentre l'alimentation sur des choix naturels, voire liquides. Pour la période de détox, éliminez l'alcool, le café, les produits laitiers, les aliments transformés et les protéines animales. Les fumeurs voudront arrêter le tabac. Oui, voilà tout un défi, mais pour quelques jours à peine, le résultat vaut l'effort.
  3. Allo, fruits et légumes: Profitez du retour des premiers légumes du printemps comme les asperges, les pois frais, les verdures, etc. Vous voulez manger plus léger et naturel, en privilégiant les aliments riches en nutriments que votre corps digérera plus facilement.
  4. Bouillotte SVP. En plus de réchauffer votre foie avec le bon choix de breuvage, offrez-lui une pause bouillotte qui activera la circulation sanguine pour aider le foie à gérer les déchets. La chaleur de la bouillotte favorise aussi la production de bile et l'évacuation des toxines.
  5. On se gâte: Enfin, dorlotez-vous avec des massages, des bains chauds (si vous avez un spa tout près, c'est le moment de le visiter), bref tout ce qui détend et encourage le bien-être physique.

Enfin et surtout, direction matelas! Pas celui pour dormir, s'entend, mais plutôt le tapis d'exercice. L'activité physique demeure le meilleur moyen, au-delà même du changement d'alimentation, pour purifier l'organisme. Donc, à raison de 30-45 minutes par jour, pratiquez un sport ou un programme d'exercices qui travaillent l'abdomen et la colonne vertébrale, en gardant la pleine conscience de leur impact sur l'un des aspects clés du mieux-être: votre respiration!

Pensez à la détox comme un tremplin pour plonger dans la nouvelle saison. Si vous avez déjà suivi une compétition de plongeon durant les Jeux olympiques, vous savez combien tout plongeur est un modèle de calme, de recueillement et de respiration avant le grand saut dans le vide. Faites comme eux. Durant votre détox, permettez-vous un voyage intérieur, ralentissez votre rythme, éliminez les sources de stress et prenez votre temps. Tout succès passe avant tout par la compréhension et l'empathie envers soi-même. Namaste.

Gratuit! Capsule détox printemps en exclusivité

registered ddd

Ce mois-ci, exceptionnellement, Eden vous propose une capsule vidéo sur la santé avec la naturopathe et microbiologise Louise Trudeau. Au programme, l'abc du foie, les meilleurs alliés d'une détox réussie et comment choisir la meilleure cure parmi différentes méthodes. Une vidéo gratuite de 8 minutes vous est aussi proposée sur les différents mouvements qui aideront à activer ou à appuyer votre système digestif.

Gratuit! Découvrez le «mobilité flow»

registered ddd

Ce mois-ci, Eden vous offre l'accès gratuit à une vidéo de 20 minutes sur le mobilité flow combinant diverses pratiques comme le yoga, le Pilates, le stretching, etc. Attention, ça va bouger! On vous montre aussi comment bien faire pour être créatif dans sa mobilité et découvrir plein de nouveaux endroits dans votre corps. Une bulle de bien-être passionnante à explorer!

Vivre et bouger… 24 h à la fois!

registered ddd

Avec nos habitudes sédentaires, exacerbées par la vie moderne et les écrans omniprésents, on en oublie de bouger malgré que le corps humain soit génétiquement conçu pour rester en mouvement. Ajoutez les récents défis posés par la pandémie qui a accéléré le télétravail et nous a cantonné à domicile... et ça se complique! Nous sommes plusieurs à avoir dû renoncer à un mode de vie plus actif essentiel à la santé.

Oui, chaque mouvement compte

 Si faire ou recommencer à faire de l'exercice régulièrement demeure essentiel, le simple fait d'intégrer le mouvement dans nos petits gestes de tous les jours, donc de bouger le plus possible et le plus souvent possible, aurait un impact tout aussi important sur notre santé. Ce mode de vie prôné par de plus en plus d'experts porte divers noms dont «un 24 heures sain». Grosso modo, il nous invite à concevoir le mouvement non pas sur une base hebdomadaire, mais sur une période de 24 heures (ou 1440 minutes) dans la journée. Dans cette nouvelle optique de santé physique, le mantra change et devient: chaque mouvement compte!

Cette nouvelle approche nous propose de voir la vie en 3 plages d'activité intégrées pour un équilibre optimal: 1) activité physique, 2) sédentarité et 3) sommeil. Voyons voir de près.

  1. Activité physique:  20 minutes par jour à intensité moyenne à élevée + 2 activités par semaine pour travailler les muscles
  2. Sédentarité: 8 heures maximum par jour, dont 3 heures de loisir devant un écran, avec des interruptions fréquentes si on est assis
  3. Sommeil: 7 à 9 heures par jour avec une routine de coucher et lever régulière

Les fortiches en maths auront compris que le sommeil et les activités sédentaires représentent environ 16 heures dans une journée, c'est-à-dire que nous devrions être en mouvement les 8 heures qui restent. Pas de panique! Les tâches ménagères, le jardinage, danser dans le salon, jouer à quatre pattes avec les enfants, etc. etc., toutes ses activités s'additionnent dans une vie pro-mouvement. Vous avez fait l'épicerie, déménagé les amis, peinturé la chambre de l'ado, promené le chien... ça compte! Quand on se met à considérer toutes les façons dont on occupe nos journées, et à les comptabiliser sous forme de mouvements, on en vient même à valoriser ce qui nous semblait une corvée.

Trois outils à la rescousse

  1. Vive les applis! Saviez-vous que la communauté médicale recommande de marcher 10 000 pas par jour? Il existe des podomètres ou plein d'applications mobiles gratuites pour se faire une idée. Pas besoin d'en devenir esclave, au contraire. Mais ceux-ci peuvent nous renseigner sur le nombre de pas réels qu'on marche dans une journée et le chemin à parcourir pour atteindre cet objectif. (À titre de référence, une marche de 30 minutes équivaut à 3000 pas selon notre rythme.)
  2. Allo Alexa! Quand travailler de la maison ou s'écrouler devant la télé est devenu une seconde nature, demandez à Siri, Alexa (ou la minuterie de la cuisinière) de vous tirer de votre sédentarité. Puis passez 5 minutes à exercer une activité autour de la maison comme monter et descendre des escaliers, remplir ou vider énergiquement le lave-vaisselle, aller chercher le courrier, faire des push-up sur le mur, etc.  Vous verrez, c'est aussi bénéfique pour le cerveau que pour le corps et les minutes s'emmagasinent le temps de le dire!
  3. Mobilité Flow: Enfin, des pratiques douces et lentes existent, comme le mobilité flow, pour encourager le mouvement et augmenter la flexibilité. Pratiqué quotidiennement, le mobilité flow travaille les groupes musculaires profonds et, grâce au mouvement contrôlé, entraîne les muscles à tolérer tous les types de mouvements. Une technique à découvrir pour réduire les maux de dos, les raideurs cervicales, etc.

Psst!  Les séances de chatouille avec les enfants comptent comme du mouvement... peut-être même en double si vous êtes vraiment très, mais alors très chatouilleux.

(Re)devenir souple en 15 minutes par jour

registered ddd

Notre corps perd de sa souplesse avec l'âge, surtout si on abandonne l'activité physique au fil du temps. Mais il est possible, avec quelques minutes par jour, de prévenir ou de renverser les effets du vieillissement.

Je ne suis pas souple!

Vous n'avez pas l'ADN d'une ballerine? Rassurez-vous, vous êtes dans la majorité. Le niveau de souplesse varie grandement d'une personne à l'autre, selon l'âge, la morphologie, l'hérédité et même le sexe. Nous n'avons pas tous des muscles et des tendons possédant la même flexibilité naturelle, nous héritons souvent notre souplesse de nos parents. Et, merci les hormones, les femmes sont généralement plus souples que les hommes!

Ce qui rassure, par contre, c'est que la souplesse se travaille. Yoga, stretching, Pilates (ou même un simple vélo stationnaire), plusieurs disciplines travaillent la souplesse en même temps que l'équilibre, la force physique, etc. En plus de rendre nos muscles plus souples, ces pratiques font bouger notre corps, procurant un sentiment de bien-être et de détente après.

Sans ce petit effort quotidien, le manque de souplesse peut s'installer et entraîner une mauvaise posture, des inconforts debout ou assis, une rigidité dans le cou ou le dos qui crée des maux de tête ou de dos plus fréquents, etc. Et ne parlons pas du bonheur de marcher dehors en hiver (!) quand une plaque de glace peut si vite mettre notre souplesse et notre équilibre à l'épreuve.

Parlant du dos, saviez-vous qu'une foule de muscles se rattachent à notre colonne vertébrale, de la tête au bassin? Or, ces muscles vont s'affaiblir avec le temps, créant un danger pour la santé de notre dos, si on n'entretient pas leur flexibilité, leur force et leur souplesse. Le fait de travailler dans un bureau et d'être assis à longueur de journée n'aide évidemment pas, d'où l'importance de maintenir sa souplesse pour s'assurer de conserver une bonne posture.

Comment travailler sa souplesse

 Les exercices de souplesse doivent cibler toutes les parties du corps, autant les jambes que les hanches, l'abdomen, le dos et les épaules. Il existe des exercices précis pour chacune, que vous trouverez en ligne (par exemple sur notre chaîne Éden). Tous contribuent aussi, à leur façon, à oxygéner et à détendre votre corps, ce qui améliorera l'amplitude de vos mouvements.

Il existe deux types d'étirements — statiques et dynamiques — que vous voudrez combiner pour en recevoir tous les bienfaits. Vous pouvez développer une routine qui conjugue les deux, ou faire des étirements dynamiques le matin et des étirements statiques le soir (important pour les personnes souffrant d'insomnie). Grosso modo, les étirements dynamiques ressemblent à ces exercices d'échauffement que font les sportifs avant le sport. Les étirements statiques, eux, s'apparentent aux exercices après le sport, pour relâcher le corps et passer en mode détente.

Programme en 5 étapes

  1. Adoptez une routine: En réservant la même plage horaire aux exercices de souplesse, vous créez une discipline qui devient une habitude. Vous pouvez faire vos exercices en vous réveillant, avant le dîner, après le souper.
  2. Créez une bulle de calme dans un endroit avec un peu d'espace, de la lumière, voire une musique douce. Eh oui, il y a un petit quelque chose de méditatif dans les exercices de souplesse qui incitent au dialogue avec notre corps dans un environnement propice.
  3. Répétez plusieurs fois par semaine: Idéalement, vous voulez faire vos exercices tous les jours. Si l'horaire ne le permet pas, 2 à 3 fois par semaine vous feront un immense bien.
  4. Quelques minutes et c'est tout! En général, on recommande d'y consacrer soit 10 minutes matin et soir, soit 15 minutes une fois par jour.
  5. Progressez doucement: Bye la pression, allez-y à votre rythme et selon votre condition physique, sachant que la constance plus que la force fait foi de tout. Les vidéos en ligne sont un bon moyen d'avancer à votre vitesse et de personnaliser votre entraînement à votre condition physique.

En vous entraînant régulièrement, vous développerez plus de mobilité articulaire, plus d'amplitude de mouvement, plus de souplesse. Ça n'arrive pas tout de suite, mais comme le veut le dicton, petit train va loin. La clé est de persévérer. Namaste.

Gratuit! 2 vidéos pour matin et soir

registered ddd

Toujours dans l'esprit de la Saint-Valentin, notre chaîne web vous offre un «couple» de vidéos gratuites de 12 minutes chacune pour votre travailler votre souplesse à la maison. La première vous présente des exercices de flexibilité active à faire le matin et l'autre, de flexibilité passive pour le soir. Notre routine du soir est si douce et enveloppante, c'est du vrai bonbon selon nos clients!

Matin:

Soir:

1 sur 5 sont déprimés!

registered ddd

Saviez-vous que, selon une enquête effectuée le printemps dernier par Statistique Canada en collaboration avec l’Agence de la santé publique du Canada, 1 Canadien sur 5 a reçu un dépistage positif de trouble d’anxiété généralisée ou trouble de stress post-traumatique depuis le début de la pandémie? Ça se comprend, mais c'est énorme.

On ne se le cachera pas: les bouleversements sociaux et économiques qui perdurent compliquent les enjeux de santé mentale et physique. Vous connaissez probablement une, ou deux, ou trois personnes autour de vous qui, en ce moment, remettent plein de choses en question. Peut-être même êtes-vous cette personne...? Ajoutez le climat habituellement maussade de novembre et plusieurs se lancent en quête de solutions.

Êtes-vous bienveillant envers vous-même?

Les experts en soins de santé ont identifié plusieurs gestes à poser pour gérer l'anxiété avant que le moral déraille. Ils recommandent:

  • de développer son autobienveillance (longtemps appelée «l'amour de soi»)
  • de gérer le stress et les émotions négatives qui viennent avec
  • d'adopter de saines habitudes de vie
  • et d'explorer de nouvelles activités de ressourcement

La méditation fait partie de ces activités de ressourcement que médecins, psychologues et professionnels en santé alternative suggèrent régulièrement à leurs patients dépassés par les événements de la vie. On attribue plein de bienfaits à la méditation. En permettant à notre cerveau de faire le vide et de prendre une pause, la méditation aide à se recentrer sur soi et agit autant sur le corps que l'esprit:

  • Respirez... La méditation nous apprend à respirer en profondeur et à détendre notre corps pour entrer en communication avec lui et atteindre la «pleine conscience» du moment présent.
  • Bye le stress: Le calme qui suit aide à mieux dormir, à gérer ses émotions, à réduire son niveau d'anxiété et à limiter le risque de dépression.
  • Dites «Santé!» La méditation est aussi bénéfique sur notre santé puisqu'elle stimulerait le système immunitaire et protégerait le cœur contre les effets néfastes du stress. Elle procure aussi un regain d'énergie palpable.
  • C'est la joie. Enfin, la méditation aurait un effet sur la dopamine, un neurotransmetteur dans notre cerveau qui est associé à des émotions positives (joie, enthousiasme, etc.) et qui accroît aussi notre capacité de motivation et de concentration.

L'ABC de la méditation

 Pour être pleinement efficace, la méditation exige une chose toute simple: votre temps! Vous pouvez pratiquer la méditation chez vous, seul et à votre rythme, ou vous pouvez être encadré  par un instructeur (comme ceux d'Éden). Dans tous les cas, vous aurez besoin de ceci:

Une case horaire régulière: L'important est de choisir l'horaire qui convient à votre style de vie et votre personnalité. Essayez différents moments de la journée jusqu'à ce que vous ayez trouvé le bon pour vous. Idéalement, vous voudrez y consacrer 10 à 20 minutes par jour au début.

Un espace confortable: Installez-vous dans un endroit calme et sans distraction, vêtu de vêtements confortables, avec un bon coussin si vous désirez faire de la méditation sur le sol. Après la méditation, accordez-vous quelques instants de repos pour reconnecter avec le monde extérieur.

Un peu de persévérance: Comme tout changement de vie, la méditation requiert qu'on en fasse une routine, de préférence quotidienne, afin qu'elle devienne un réflexe aussi normal que de se brosser les dents, par exemple. N'oubliez pas, un nouveau comportement prend généralement trois mois avant de devenir une seconde nature.

Mon cerveau refuse de se mettre à «OFF»!
Vous avez essayé de méditer à plusieurs reprises, mais votre esprit n'arrête pas d'en faire à sa tête et de «penser» en plein milieu? N'allez pas abandonner, c'est normal. Le but de la méditation dite en pleine conscience n'est pas de créer une bulle étanche autour de vous, au contraire. C'est de refaire votre relation avec le monde qui vous entoure avec paix et bienveillance. Au lieu de vous juger ou de penser que la méditation, ce n’est pas pour vous, prenez une bonne respiration et refaites le vide aussi souvent que nécessaire. Votre réflexe de lâcher-prise deviendra plus facile avec le temps et la pratique, vous verrez.

 

Gratuit! Notre vidéo pour méditer en 10 minutes!

registered ddd

Vous rêvez d'une routine de méditation de 10 minutes avec une instructeure pour vous guider? En novembre, Éden vous offre l'accès gratuit à la vidéo « Venir prendre de ses nouvelles ». Que vous soyez débutant ou expert en méditation, cette mini-séance fournit les techniques fondamentales à mettre en place pour faire un pied de nez à la grisaille de novembre et vous reconnecter avec votre corps.

Les 5 + de la routine

registered ddd

Vous n'aimez pas l'idée de la routine? Vous n'êtes pas seul. Pour plusieurs, la routine est synonyme d'une vie sur pilote automatique, où tout est convenu d'avance, sans créativité, sans épanouissement, sans «wow» en somme. Voilà un mot qui a décidément le dos large! Les experts nous disent pourtant que la routine n'est pas l'ennemie, mais plutôt une puissante alliée de notre accomplissement personnel. En exigeant moins d'énergie et d'attention, les routines diminuent notre charge mentale et nous font le plus grand bien. Voici cinq façons de revoir notre façon de penser.

Les 5 + de la routine

1 - Championne de la délégation

Devoir décider de tout et réorganiser le quotidien à longueur de journée serait épuisant pour notre cerveau. Vivre ainsi transformerait aussi notre quotidien en une courbe d'apprentissage sans fin, comme s'il nous fallait tout soupeser, réfléchir et remettre en question chaque jour. Pour notre cerveau, la routine est libératrice et lui permet de s'en remettre à des habitudes pour se concentrer sur ce qui est vraiment important.

2 - Bye la charge mentale!

Imaginez si tout dans votre vie exigeait un effort cognitif, si vous étiez constamment sollicité pour comprendre, planifier, gérer et exécuter toutes les tâches de simples à compliquées. Il y aurait de quoi virer fou. Les actions routinières exécutées sans charge mentale, comme prendre sa douche le matin ou l'heure du dodo avec les enfants, sont une immense économie d'énergie et une source de bien-être (et d'anti-charge mentale) que nous ne valorisons pas assez.

3 - Source de réconfort

La dernière année ou deux est venue nous prouver combien c'est épuisant de perdre sa routine et ses balises. Aux prises avec la distanciation sociale, le télétravail, le chômage, l'école à la maison, voire l'incroyable gestion exigée par une simple épicerie, nous sommes nombreux à rêver d'un «retour à la normale», un joyeux synonyme de routine! Parce que la routine, c'est familier, c'est réconfortant, c'est déstressant. Et nous savons tous combien le stress mine la santé...

4 - Anti-procrastination

Selon les psychologues, la routine est un rempart contre la procrastination. Quand certaines responsabilités nous ennuient — comme faire l'épicerie ou le ménage, payer les comptes, effectuer l'entretien préventif de la voiture, entretenir le gazon —, nous avons tendance à les remettre à plus tard. Se créer une routine qui consacre un moment donné à ces actions du quotidien (ce que les psys appellent un rituel) prévient la procrastination et nous aide à gérer notre emploi du temps sans casse-tête.

5 - Répéter pour réussir

Enfin, certaines routines nous aident à passer d'un mode planification (la gestion du quotidien) à un mode de réalisation (un projet de vie). On le sait, pour devenir bon dans une pratique sportive ou santé, la constance et la répétition font foi de tout. Adopter et conserver une routine d'exercice, en réservant une case horaire et en suivant un cours en gym, en studio ou en ligne est la clé du succès à long terme. Et vive la sensation du devoir accompli!

Avec la rentrée derrière nous, le moment est idéal pour envisager une nouvelle routine. Sachant que notre cerveau a besoin d'un bon trois semaines pour transformer une action en rituel, et une tâche en automatisme, pensez maintenant à vous donner un nouveau but. Et si les résolutions de la rentrée étaient drôlement plus efficaces que celles du Nouvel An?